Découvrez notre sélection de films Labels UGC

UGC M
UGC M
UGC Family
UGC Family
Label Spectateurs UGC
Label Spectateurs UGC
Découverte UGC
UGC Culte
UGC Culte
UGC Docs
UGC Docs
Retrouvez tous les films à l’affiche !

Bientôt sur vos écrans ! Et si vous les découvriez dès maintenant ?

ANIMAL
L’engagement renouvelé de Cyril Dion
L’artiste et militant écologiste reviendra en décembre avec Animal, après l’immense succès de Demain (2015). Le point sur ce nouveau documentaire événement.
L’artiste et militant écologiste reviendra en décembre avec Animal, après l’immense succès de Demain (2015). Le point sur ce nouveau documentaire événement.
Il y a 13 heures
John Wick 4
Keanu Reeves en tournage à Paris
L’acteur est actuellement dans les rues de la capitale, pour le quatrième opus de la franchise musclée. De quoi affoler la toile.
L’acteur est actuellement dans les rues de la capitale, pour le quatrième opus de la franchise musclée. De quoi affoler la toile.
Il y a 16 heures
À voir en famille
ce week-end
En panne d’idées pour occuper vos enfants ce week-end ? On vous propose trois films hauts en couleur.
En panne d’idées pour occuper vos enfants ce week-end ? On vous propose trois films hauts en couleur.
Il y a 17 heures
Le Consentement
Jean-Paul Rouve sur la corde raide
Le comédien incarnera l’écrivain Gabriel Matzneff dans l’adaptation du best-seller autobiographique de Vanessa Springora, Le Consentement (2020). Un rôle extrêmement délica...
Le comédien incarnera l’écrivain Gabriel Matzneff dans l’adaptation du best-seller autobiographique de Vanessa Springora, Le Consentement (2020). Un rôle extrêmement délica...
Il y a 1 jour
L'évènement
L’immanquable récit sur l’avortement
Auréolé du Lion d’or à Venise, L’Événement, film choc sur l’avortement clandestin promet d’embraser les écrans dès le 24 novembre.
Auréolé du Lion d’or à Venise, L’Événement, film choc sur l’avortement clandestin promet d’embraser les écrans dès le 24 novembre.
Il y a 1 jour
Cary Fukunaga
à l’assaut du Napoléon de Kubrick
Après avoir mis en scène Mourir peut attendre, le cinéaste Cary Joji Fukunaga envisage de reprendre le projet avorté du maître Stanley Kubrick : une mini-série dantesque su...
Après avoir mis en scène Mourir peut attendre, le cinéaste Cary Joji Fukunaga envisage de reprendre le projet avorté du maître Stanley Kubrick : une mini-série dantesque su...
Il y a 1 jour
ou la féminité conquérante par Ridley Scott

Le Dernier Duel
ou la féminité conquérante par Ridley Scott

Ridley Scott (Alien, Gladiator…) renoue avec le souffle épique de ses plus grands succès, le tout en apposant une thématique résolument féministe au genre du film médiéval. De quoi revenir sur quelques savoureux films de référence, toujours aux prises avec une actualité brûlante.

Dans la France du Moyen-Âge tardif, en 1386, les vénérables Jean de Carrouges (Matt Damon) et Jacques Le Gris (Adam Driver), respectivement chevalier et écuyer, sont amis malgré des personnalités opposées. Lorsque le premier épouse Marguerite (Jodie Comer, impériale), leur amitié prend un tout autre tour… jusqu’au jour où la jeune femme dénonce le viol qu’aurait perpétré sur elle Le Gris. De Carrouges, fou de rage, provoque un duel à mort – le dernier ayant officiellement eu lieu en France – avec l’écuyer, qui nie en bloc.

Une fresque aussi spectaculaire qu’engagée

En pleine possession de ses moyens, Ridley Scott – dont on attend aussi très prochainement House of Gucci, toujours avec Adam Driver – s’empare magistralement d’une période fascinante de l’Histoire de France, à mi-chemin entre « l’âge des ténèbres » et la Renaissance. Dans une atmosphère de violence permanente, Le Dernier Duel fait se superposer batailles sanglantes et rivalités entre riches seigneurs. Le nouveau Ridley Scott n’a donc rien à envier au souffle épique de son cousin Gladiator (énorme succès de l’année 2000) qui, lui aussi, tirait toute sa mythologie d’un travail de recherche historique.

Aride et cruel, le cinéaste s’attache avec une méticulosité quasi-documentaire à retranscrire les mœurs chevaleresques de de Carrouges et Le Gris, qui sont autant d’illustrations de la masculinité moyenâgeuse. Le premier est rustre et orthodoxe, le second sophistiqué et libertin. Incarnés par deux acteurs au sommet de leur art, les rivaux se livrent à une perfide bataille d’ego, dont le point culminant est le fameux « dernier duel ». À couper le souffle, la séquence est sans doute l’une des plus spectaculaires jamais mises en scène par le réalisateur au fil de sa riche carrière.

Des points de vue antagonistes

Articulé en trois parties, qui se posent aussi comme trois points de vue d’un même intervalle de temps selon les trois protagonistes, le récit dissèque la vision de la femme perçue par l’homme. Aux yeux des chevaliers, elle n’est qu’un trophée ou une marchandise. Passionnant, ce télescopage permet de questionner notre crédulité face aux images de cinéma, qui sont toujours le reflet – parfois mensonger – d’un point de vue sur le monde. Mais ce procédé prend tout son sens lorsqu’il nous amène enfin à la version de Marguerite, loin d’une quelconque misogynie déformante. La finesse d’écriture du Dernier Duel se révèle ainsi dans les subtiles nuances qui séparent les premiers points de vue de celui de la victime, qui refuse le silence et ose braver les tabous de l’époque. Empreinte d’une noirceur et d’une âpreté plus réalistes, sa vérité rompt avec l’idéalisation et les fantasmes que les hommes projetaient. Capitalisant sur sa sève féministe, le film en profite pour retracer le quotidien de ces femmes oubliées de l’Histoire et, avec une belle amplitude, donne à voir l’importance du rôle tenu par Marguerite sur le domaine de son mari.

Féminisme et Moyen-Âge au cinéma

Devant Le Dernier Duel, on ne peut s’empêcher de penser aux quelques rares films à s’être emparés de la question féministe dans un contexte moyenâgeux. Car des mésaventures similaires à celles de Marguerite, que la domination masculine condamne à subir un viol, ont notamment été traitées dans le sulfureux La Chair et le sang (Paul Verhoeven, 1985). Le film mettait en scène l’agression d’Agnès, une noble, par un violent mercenaire. Fidèle à son point de vue, le film conte ensuite la revanche prise par la jeune femme sur son geôlier en usant de son désir pour le dominer à son tour.

Puis, dans La Source (1960), chef-d’œuvre de récit médiéval, Ingmar Bergman illustre la vengeance d’un père contre les brigands ayant molesté puis assassiné sa fille. De façon analogue au Dernier Duel, la femme est confrontée aux expressions les plus cruelles de la culture patriarcale, son genre la réduisant au statut de trophée de chasse…

Enfin, sur un ton plus réjouissant, Hubert Viel a lui aussi investi la thématique avec son loufoque Les Filles au Moyen-Âge (2015). Autour de saynètes incarnées par de jeunes actrices et donnant à voir une émancipation féminine encore trop méconnue, le réalisateur proposait une relecture fouillée de tous les mythes édifiés autour de la femme médiévale.

En salles le 13 octobre 2021